Histoire

L'histoire du projet frigo à restes : de la fondation de la « RestEssBar » à Winterthour à un mouvement dans toute la Suisse.

Début 2014 : premier frigo à restes

Début 2014, Sarah Weibel a entendu parler d'un des premiers projets frigo « Fair-Teiler » en Allemagne dans le documentaire « Ohne Geld leben » (vivre sans argent). Ce projet consiste à partager les aliments ne plus utilisés avec d'autres personnes en les mettant dans un frigo « Fair-Teiler ». Pourquoi n'y-a-t-il pas de projets similaires chez nous ? Aussitôt dit, aussitôt fait : Sarah invitait des amis à un dîner accompagné d'un brainstorming. N'ayant pas encore goûté le dessert, Anne-Laurence Zingg, Florian Sprenger, Sarah Weibel, Seraina Fritzsche et Thomas Kuhn avaient décidé : Fondons un frigo à restes, accessible à tout le monde à tout moment, où des denrées alimentaires de différents magasins sont collectés.

Après avoir fondé une association en février 2014, on a très vite constaté que ce n'était pas si facile. Les législations et pratiques ne facilitaient pas d'atteindre le but d'une utilisation complète des aliments. Deux mois plus tard, on avait fait des recherches sur les lois sur les denrées alimentaires, complété les formulaires demandés et trouvé un frigo et une place pour le poser. Finalement, ça y était : le premier frigo à restes a ouvert ses portes au coeur de la vieille ville de Winterthour, le « RestEssBar Winti Altstadt ».

Dès le début, le concept du frigo à restes était conçu à croître en largeur et à se développer dans d'autres localités via des groupes indépendants. En plus, on voulait que le projet motive d'autres personnes qui développent leur propre projet dans leur ville. Depuis, nous partageons nos expériences et notre savoir dans des différents ateliers d'informations.

1er place à l'assemblée climatique (« KlimaLandsgemeinde ») à Winterthour - séptembre 2014

Le premier frigo à restes a rencontré un vive succès médiatique et publique après son ouverture. L'association a donc été invité au concours de l'assemblée climatique à Winterthour (« Klimalandsgemeinde »). Ce concours est un événement organisé par le projet « transition énergétique Winterthour » où tout le monde qui vit, travaille, fait ses études ou va à l'école à Winterthour peut voter pour son projet préféré. Le frigo à restes (« RestEssBar ») a convaincu grand nombre de votant(e)s et a donc gagné le concours en 2014 !

Food Save Luzern - début 2015

L'association « Neugarten » à Lucerne installe un frigo dans son centre culturel Neugarten.

RestEssBar Frauenfeld - avril 2015

Le « RestEssBar Frauenfeld » ouvre ses portes comme deuxième projet qui porte le nom « RestEssBar ».

VerwertBar Kreuzlingen - avril 2015

D'autres personnes engagés lancent le projet « Verwertbar » à Kreuzlingen. Outre le nom, le projet est bien en ligne avec les objectifs du projet initial.

RestEssBar Schaffhausen – fin mai 2015

Après quelques difficultés de départ (échec à recevoir un emplacement pour le frigo), mais aussi des actions à succès (distribution de dépliants, article dans le journal de Schaffhouse « Schaffhauser AZ »), l'association « RestEssBar Schaffhausen » a ouvert ses portes. La maison de retraite « Kirchhofplatz » leur a fourni un emplacement, la première remorque a vélo a été donné.

Le projet a bien débuté ; les personnes engagés à Schaffhouse ont réalisé plusiers actions spéciales au cours de l'année : ils étaient présents au festival de la radio alternatif RASA, ils ont vendu de gâteau à une fête locale et ils ont présenté leur projet chez la ligue de femmes catholiques SH.

Prix Ambassador 2016

Le « RestEssBar Schaffhausen » a reçu le prix Ambassador le 23.2.2016.

Les ambassadors ont solenellement rendu hommage au travail bénévol des membres de l'association avec des dicsours, de la musique et un apéro.

RestEssBar Olten - décembre 2015

Une groupe d'Olten – regroupé en l'association « Olten im Wandel » - fonde le projet frigo « RestEssBar Olten » en décembre 2015. Entretenant des bonnes relations avec d'autres projets locaux comme « Garten für Alle » (jardin pour tous) et « Essen für Alle » (à manger pour tous), des différents magasins étaient déjà prêts à leur donner des aliments ne plus utilisés. En plus, l'équipe des bénévoles a très vite grandi à plus de 20 personnes. Ces conditions ont beaucoup simplifié le lancement du projet. Après quelques semaines, plus de 100 personnes se servent déjà régulièrement dans les frigos à la Rosengasse 16 à côté de la gare d'Olten. Le lancement du projet à Olten a motivé d'autres personnes engagées à Oensingen, Zofingen, Aarau et Soleure d'ouvrir un frigo à restes.

RestEssBar 8406 dans le quartier Töss de Winterthour - janvier 2016

En 2015 – la « RestEssBar » dans la vieille ville de Winterthour existait déjà depuis un an – Andrea a eu l'idée de dévélopper un autre projet frigo dans le quartier Töss à Winterthour. Elle a cherché des camarades et a trouvé Mia et Rahel, c'était parti ! La recherche d'un emplacement était compliquée : Beaucoup ont jugé que le projet était une bonne chose mais avec laquelle ils ne voulaient pas avoir affaire. Les camarades ont trouvé un emplacement à la Zürcherstrasse 117 car les habitants de l'établissement de cure à cette adresse ont enfin donné leur accord. Ils ont alors pu commencer à travailler, évoluer et organiser le projet.

Deux gars de la maison ont construit une magnifique cabane avec une clôture autour dans le jardin pour y mettre le frigo. Puis, il a fallu trouver un magasin ou on peut aller chercher des légumes. La recherche d’un magasin et des complications dans les mois qui ont suivi n’étaient pas facile. Après autant de temps, le « RestEssBar 8406 » voulait seulement s’attaquer au projet. Enfin, on a trouvé un magasin : une raison de faire une fête d’ouverture du deuxième frigo à restes à Winterthour avec plein de monde et deux groupes de musique. Ça y était !

La période de démarrage était plutôt tranquille ; maintenant, on observe un vif aller-chercher des légumes et le frigo est presque toujours vide. Le projet s’est bien mis en marche. Encore un grand merci de la part de la « RestEssBar8406 » à tous les bénévoles qui vont chercher les aliments auprès des magasins, aux gens de l’établissement de cure, au magasin en coopération et au frigo à restes de la vieille ville de Winterthour (« RestEssBar Winti Altstadt ») pour leur soutien !